CE QUE JE SUIS, CE QUE JE CROIS. 
 

Parce que je pense qu’il est important de savoir pour qui on vote, voici en quelques lignes mon histoire, en toute transparence. 

 

J’ai 30 ans et suis né à Pontoise d'une mère institutrice et d'un père garçon de café puis ouvrier chauffagiste, tous deux originaires des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie. J'ai une sœur de 25 ans et un petit frère de 10 ans. J’ai été élevé dans le respect du travail, de l’effort et de la solidarité.

La famille a été le lieu d’une éducation solide, du respect des règles et des autres, et du sens des responsabilités. 

 

J’arrive à Tassin la Demi-Lune il y a bientôt 22 ans après la mutation professionnelle de mes parents. J’ai fait l’intégralité de mon cursus scolaire primaire puis collège à Tassin la Demi-Lune, au lycée Saint-Just à Lyon ensuite et après mon baccalauréat Lettres-Histoire des arts en 2007, j'ai intégré la faculté d'histoire et

d'archéologie, l’Ecole du Louvre à Paris, puis la filière science politique à la faculté, avant de rejoindre Science Po Lyon en administration publique et finir par une maîtrise de droit public en 2012. 

Je suis fier de ce parcours étudiant, j’ai appris et j’ai voulu me confronter assez vite à la vie professionnelle dans le domaine qui me passionnait : l’action publique et territoriale. 

 

Je commence en février 2013 à Chambéry auprès du Conseil départemental comme attaché de groupe d'élus avec équivalence de secrétaire général, puis responsable communication dans la Loire pour une communauté de communes à Bourg Argental de 2015 jusqu'en 2017. A la Région Auvergne Rhône Alpes, que j'ai intégrée en 2017, j’ai exercé comme chargé de mission pour terminer comme collaborateur d'élu à l'Assemblée nationale en juillet 2017 jusqu'en mai 2018, date à laquelle j'ai rejoint le privé. 

 

Désormais, je suis chef de projet et chargé de développement au sein du groupe CRPS, entreprise créée en 1962 et qui s'est spécialisée dans le médico-social. Notre entreprise agit dans de multiples domaines de l'habitat mobile pour les sans-abri à la lutte contre les déserts médicaux, dernière branche que je pilote et qui a pour ambition d’envoyer des cabinets médicaux mobiles et des praticiens dans les villages dépourvus de médecins, sur tout le territoire national.

J’ai toujours aimé l’engagement : j'ai débuté par l'associatif dans le milieu culturel dès 2015 comme bénévole au Musée Africain de Lyon avant d'intégrer l'équipe des guides bénévoles de ce même musée. J'y suis resté de nombreuses années et j'ai été président de l'association des amis. J'ai ensuite poursuivi dans le domaine sportif et culturel à Tassin la Demi-Lune dès mes 17 ans : présidence du club d'escrime, pratiquant aussi, administrateur d'association culturelle organisant le salon du livre de la commune. Depuis novembre 2018, je suis membre du Rotary Club Lyon Tassin Ecully et j’ai reçu, en janvier de l’année dernière, la médaille de bronze de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif après 12 ans de service.

 

Engagé politiquement depuis 2007, je suis entré en politique par la philosophie à la toute fin de mon lycée. J'ai œuvré localement dès 2008 pour un rapprochement aux municipales des trois listes allant du centre droit aux écologistes (conduites alors par le Docteur Guy LAURENT, Paul-Bernard CATELAN et Alain VEYSSET), ce que nous avons réussi en 2008 puis en 2014. Depuis 2013, je préside Mieux vivre à Tassin la Demi-Lune, un mouvement politique local qui réunit des hommes et des femmes engagés dans nos associations, entreprises et conseils de quartier et qui se situent tous sur cette ligne de large rassemblement. Je suis adhérent de La République En Marche depuis janvier 2017. 

 

Depuis 2014, j’ai été un conseiller municipal assidu, respectueux des électeurs qui nous avaient choisis, qui croit en des principes d’action simples. Je crois dans le bon sens, dans la parole donnée et tenue, dans l’action publique au service des gens.

Je crois aussi que les affaires municipales ne sont pas une question de droite ou de gauche et que les élus doivent redonner toute la place aux citoyens dans la prise de décision.

 

Les seules questions que tout élu doit se poser : cela marche ou cela ne marche pas ? Est-ce utile aux habitants et à notre ville ? L’argent public est-il bien dépensé ?  

 

Après un agrément de 3 ans dans la réserve citoyenne de l'armée de terre comme officier ad honores, j’ai rejoint la réserve opérationnelle comme officier de la Marine nationale. C’est une grande fierté pour le petit-fils de commando marine que je suis. C'est un engagement auquel je tiens beaucoup. Je considère la Nation comme le lien qui unit tous les Français. 

 

Aujourd’hui, après ces années d’apprentissage, de travail, d’engagement, je suis prêt et préparé pour être le maire de tous les Tassilunois. Et changer la donne pour notre ville.

Avec le soutien de :

Tassin, plus loin ensemble - liste menée par Julien Ranc

 © 2019 - mentions légales